les mousses ou Bryophytes

Par l’ensemble de leurs caractères morphologiques les Bryophytes constituent un embranchement bien défini, qui comprend 3 classes :

- les mousses pourvues de feuilles comme le polytric ou la sphaigne.

- les hépatiques qui présentent des feuilles ou des thalles selon les espèces ; on appelle thalle un appareil végétatif ne possédant ni feuilles, ni tiges, ni racines.

- les anthocérotées au nombre d’espèces très réduit.

Ce sont des plantes de petite taille, essentiellement terrestres. La majorité des espèces de Bryophytes vivent dans lesendroits où règne une importante humidité, souvent à l’abri du soleil direct .On trouve, par exemple, davantage demousses sur la face nord du pied des arbres où n’arrive jamais la lumière directe du soleil. Néammoins, des espèces peuvent survivre à de longues périodes de dessiccation et présentent une surprenante reviviscence par temps humide. Ces espèces colonisent les rochers exposés au soleil et même le toit des maisons. Toutes ont besoin d’eau pour se reproduire de façon sexuée et puisent l’eau nécessaire aussi à la photosynthèse grâce à des poils absorbants,les rhizoïdes disposés à la face inférieure du thalle et jouant le rôle de racines.