Prunellier (Prunus spinosa)

autres noms : Epine noire, Buisson noir, Epinette, Prunellier commun

Arbuste de la famille des Rosacées

Description

  • arbuste de 0,5 à6 m de haut.
  • rameaux très épineux portant une écorce noirâtre ; les jeunes sont pubescents.
  • feuilles oblongues ou lancéolées, à marge finement dentée ; souvent pubescentes sur les nervures de la face inférieure.
  • fleurs blanches, apparaissant avant les feuilles, de mars à mai ; solitaires (parfois par 2 -4) portées par un pédoncule de 3-6 cm ; mellifères, hermaphrodites (organes mâles et femelles sont portés par la même fleur). Pollinisées par les insectes (entomophages)
  • fruits  : drupes à un seul noyau, appelées prunelles, violettes à noirâtres.

Habitat

Le prunellier est très commun dans les haies défensives de toute l’Europe. Il déteste les sols acides et préfère les substrats riches argilo-calcaires. Il aime la lumière ou la demi-ombre et ne supporte pas l’obscurité des sous-bois.

Intérêt écologique

Les fourrés et les haies de prunellier procurent abri et refuge à de nombreux animaux. Les oiseaux en affectionnent les fruits.La pie -grièche écorcheur utilise ses épines comme garde-manger (lardoir) en y empalant ses proies en surplus. Le prunellier est la plante hôte de plusieurs papillons.

Sources et compléments : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prunelier

« Plantes des haies champêtres » Christian Cogneaux, editions du Rouergue


Observations par période


Janvier Fevrier Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Decembre
0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0

Liste des observations


Aperçu Validée ? Espèce Lieu Date
Oui Prunellier (Prunus spinosa) forêt d'Agre Montech 12 / 08 / 2016