Chêne pédonculé (Quercus robur)

Autre nom : Chêne blanc

Le Chêne pédonculé est l’espèce la plus répandue en Europe occidentale. Solide (robur, en latin, signifie résistant, dur ), il atteint 30 m, parfois même 45 m s’il pousse sur un sol favorable : riche, argileux et humide mais bien drainé. Arbre de lumière, il est fréquent dans les friches et les pâturages.

On le distingue d’autres espèces de chêne par ses feuilles très courtement pétiolées, profondément lobées et munies et munies de deux oreillettes arrondies à la base.

On remarque souvent des excroissances brunes ou rougeâtres sur les feuilles et les jeunes pousses du chênepédonculé. Il s’agit de la galle du chêne, ou noix de galle, qui se forme autour de l’œuf et de la larve de certains insectes( par exemple le cynips). Malgré ces atteintes, l’arbre reste en bonne santé.

Les fleurs femelles, puis les glands, sont portés par un long pédoncule (2 à 8 cm) qui a valu à l’arbre son nom commun. Les glands, de 4 à 5 cm, sont des fruits âpres recherchés par les animaux. L’écorce devient brun foncé avec l’âge et se crevasse ; les mousses et les lichens s’y installent volontiers.

Le chêne pédonculé peut être truffier, comme d’autres espèces de chêne.


Observations par période


Janvier Fevrier Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Decembre
0 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0

Liste des observations


Aperçu Validée ? Espèce Lieu Date
Oui chêne pédonculé lacourt saint pierre 20 / 07 / 2015
Oui Chêne pédonculé lacourt saint pierre 27 / 02 / 2016