Lathrée clandestine (Lathraea clandestina)

Lathrée : du grec Lathraïos = caché

Curieuse plante qui diffère du commun des végétaux par l’absence de couleur verte donc de chlorophylle.

C’est une plante parasite  ; cela veut dire qu’elle vit aux dépens de l’arbre auprès duquel elle pousse. Elle plonge dans les racines de ce dernier des « suçoirs » qui vont constituer de petites canules par lesquelles la sève va passer de la plante hôte au parasite et le nourrir, un peu comme une transfusion.

Il faut noter que l’arbre hôte ne souffre pas de la présence de son parasite.

Cette plante vivace ne possède pas de feuilles externes ; ses feuilles, souterraines et écailleuses, sont portées par un rhizome (tige souterraine horizontale).

Elle pousse de préférence dans les boisements humides ou frais des fonds de vallées, à proximité de ruisseaux où elle parasite les racines de divers arbres : peupliers, saules, aulnes,chênes ou noisetiers. Elle produit, de mars à mai, des touffes de nombreuses et grandes fleurs au coloris violet-pourpre bien voyant.

Le fruit est une capsule aplatie qui, à maturité, projette les graines à une distance impressionnante.


Observations par période


Janvier Fevrier Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Decembre
0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Liste des observations


Aperçu Validée ? Espèce Lieu Date
Oui Lathrée clandestine Unnamed Road, 82170 Finhan, France 26 / 03 / 2015